Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
18 janvier 2010 1 18 /01 /janvier /2010 22:50

Caviar d’aubergine aux tomates confites

 

 Il vous faut:

 

-2 aubergines

-2 gousses d’ail ecrasées

-1 citron

-50gr de tomates confites

-2 c à s de tahinah (crème de sesame)

-1/2 pot de yaourt brassé (nature)

-1 c à c de menthe sèche

-2 c à s d’huile d’olive

-1 c à s de graines de sésame grillées

 

Préchauffez le four à  6 et demi thermostat. Coupez les aubergines en deux moitiés et saupoudrez de sel. Mettre les aubergines dans un papier aluminium,

et faire cuire au four 30 minutes jusqu’à ce que la chair soit tendre, retirez la peau. Dans un mixeur, mettez la pulpe d’aubergine, l’ail, le jus de citron, le tahinah, la tomate confite,

le yaourt, la menthe et l’huile d’olive. Broyez le tout pour obtenir une crème, salez selon le goût.

Faites griller les graines de sésame et mélangez-les à cette crème d’aubergine.

Garnissez avec un peu d’huile d’olive et du citron

 

Ce plat nommé "baba ghannouj "est l’un des hors-d’œuvre préférés au Moyen-Orient.  

 
photos-de-cuisine-3-014.JPG

Repost 0
18 janvier 2010 1 18 /01 /janvier /2010 22:16
l'aid 025l'aid 028
l'aid 032

Techrib baguela  (Bouillon de fèves sèches au pain)

 

 Il vous faut:

 

-250 gr de fèves sèches

-5 pains libanais

-2 noomis (citrons sec)

-1 cube de bouillon

-Un peu d'aneth fraîche ou sèche

-1 c à c de cumin

-2 feuilles de laurier

-6 c à s d’huile d’olive

-4 œufs

-sel

 

Mettre les fèves dans une jatte. Couvrez-les d’eau et laissez tremper une nuit.

Le lendemain,égouttez les fèves et mettez-les dans une cocotte et couvrir d’eau et portez à ébullition penant 30 minutes, rajouter les noomis, le cube de bouillon,  le cumin et le laurier.

Et remuez de temps à autre et allongez d’eau, s'il n'en reste pas. Gouttez-les de temps à autre pour voir s’ils sont cuit. A la fin de cuisson mettre de côté .

Prendre les pains et les faire griller un peu au four mais pas trop. Prendre un plat de service et découper les pains en morceaux que vous arrosez du bouillon de fèves laissez absorber et rajoutez du bouillon si nécessaire.

Mettre les fèves généreusement. Sur le pain parsemez de l’aneth, prendre une poêle mettre l’huile d’olive et faire une omelette baveuse que vous rajoutez sur les fèves.,

et servir chaud. 

Ce plat typiquement irakien et nourrissant se déguste le vendredi en famille accompagné de citron et d'oignon frais. C'est un délice  !   


Repost 0
18 janvier 2010 1 18 /01 /janvier /2010 01:31

BAGDAD. (IRAK)



C'est vers 760 que le calife Al-Mansur décide de conforter la puissance de l'Empire Abbasside en fondant Bagdad, consultant géographes, médecins et astrologues pour choisir l'emplacement idéal. Ronde, fortifiée, démesurée, la ville que la destruction ne devait jamais atteindre et dont la magnificence subjugue les ambassadeurs étrangers, devient rapidement le premier centre culturel du monde, accueillant près d'un million de personnes tandis que Paris en compte à peine cinq mille.

En souverain éclairé, Al-Mansur la dote d'une grande université abritant savants et hommes de lettres, et où viendront notamment se réfugier les proscrits des écoles d'Athènes et d'Alexandrie. Un rayonnement sans précédent qui prendra fin en 1258, lorsque les troupes de Hulagu, petit-fils de Gengis Kahn, brûlent la ville, détruisant aveuglément sa bibliothèque et massacrant ses habitants...

 

Repost 0
11 janvier 2010 1 11 /01 /janvier /2010 23:52

photos de cuisine 3 005

 

il vous faut :

-1 kilo de haricots plats

-3 tomates grosses

-5 oignons moyens

-1 c à s de sumac

-8 c à s d’huile d’olive

-4 gousses d’ails

-sel

-poivre

 

 

Faire revenir les oignons avec 4 c à s d’huile  jusqu'à coloration et réserver la moitié des oignons pour la présentation.

Dans une marmite verser les 4 c à s d’huile et la moitié des oignons dorés, l’ail haché. Puis les tomates coupées en dés auxquelles vous aurez oté la peau, le sumac, sel et poivre ainsi que les haricots puis couvrir de ½ verre d’eau. Cuire à feu doux et à couvert durant 30 minutes en remuant de temps en temps. Laisser cuire et réduire. Servir avec une viande de votre choix. Ce plat se mange froid ou chaud c’est super bon. Hmmm !!!

Repost 0
10 janvier 2010 7 10 /01 /janvier /2010 21:20

Poissons


Le Tigre et l'Euphrate abondent en poissons dont les carpes et assimilées sont les plus appréciées. Les poissons irakiens sont réputés bien meilleurs que  ceux du Nil, à Bagdad tout du moins. A Alexandrie ou Fustât, on a un autre point de vue. Les poissons de mer sont également pêchés parfois salés. Ils sont acheminés à Bagdad via Bassorah.
les irakiens en une façon de griller le poisson  ,qu'ils prénommé le (mesghouf) cuit au feux de bois
du poisson irakien grillé aussi selon la tradition irakienne. C’est très simple: un grand feu, des poissons éventrés et empalés sur le côté sur des tiges en bois tout autour. SUCCULANT . C’est ainsi que la cuisine irakienne commence à être connue .

Repost 0
8 janvier 2010 5 08 /01 /janvier /2010 22:54
photos-de-cuisine-2-014.JPG
Le frike est du blé vert grillé que l'on mangeait surtout à la campagne au moment de la récolte du blé, on le faisait griller avant de le cuire dans le bouillon de mouton ou de volaille. Il est de plus en plus présent sur les tables pour des repas festifs, on le trouve au Moyen Orient: Syrie, Liban ,irak mais le meilleur vient de Jordanie. On peut remplacer la volaille par une épaule d'ageau désossée et coupée en morceaux ou mélanger volaille et agneau. 
 

Frik au poulet 

 

Il vous faut:

 

- 1 poulet de 1,6 kg environ

- 450 gr de frik

- 4 oignons gros

- 1 bâton de cannelle

- 6 grains de cardamome

 - 1 litre et demie de bouillon

- 2 cubes de maggi

- 3 c a s d’huile

- 50 gr de pignons

- Poivre et sel

 

 

Faire bouillir le poulet dans l’eau froide, avec les cubes de maggi, la cannelle la cardamome, poivre et un oignon émincé. Laisser cuire 20 minutes, et écumer à plusieurs reprises.

Après cuisson du poulet, le passer à la passoire. Retirer le poulet et le décortiquer. Garder la chair et jeter la peau et réserver.

Lavez le frik et dans une cocotte ajouter l’huile et faire revenir à feu doux en versant une ½ tasse de bouillon tous les dix minutes. Procéder ainsi jusqu’à la cuisson du frik, qui doit rester

ferme sous la dent. Frire à part l’oignon coupé en lamelles et le caraméliser, le mélanger avec le poulet que vous avez mis de coté ainsi que les pignons dorés.

Servir le frik avec le mélange de poulet, les oignons et pignons sur le frik. Ce poulet s'accompagne de yaourt frappé avec une gousse d'ail.



Repost 0
6 janvier 2010 3 06 /01 /janvier /2010 12:17

photos-de-recettes-022.JPG


 

Ils vous faut:


 

-300 gr de viande (agneau)

-1 kg de gombos frais (ou surgelés)

-4 tomates ou 250 gr de coulis de tomate

-1/2 verre a thé d’huile

-10 gousses d’ails

-2 oignons moyens

-1 cube de bouillon

-poivre

-sel

-1 bouquet garni (persil thym)

-2 citron verts

 

Nettoyer, peler les tomates, les couper en cubes et les mettre de côté. Oter les pédoncules des gombos.

Couper la viande en morceaux de la grosseur d’une noix. Peler, hacher les oignons puis les faire revenir dans un peu d’huile.

Rajouter la viande que vous faites bien  revenir aussi avec l’oignon. Ajouter ensuite les tomates et l’ail haché que vous continuer à faire revenir.

Ajouter l’eau,  le cube de bouillon, couvrir et laisser cuire durant 25 mn jusqu'à la cuisson de la viande.

Prenez les gombos et les faire revenir dans une poële pour qu’ils rejettent un peu de leur gluant.

Ajouter les gombos à la sauce et et à la viande et poursuivre la cuisson durant 30 mn.

Rajouter a la fin de la cuisson le jus de citron qui donne une légereté,  ne pas trop agiter les gombos, si l’on veut qu’ils restent fermes.

Servir avec un riz pilaf.

 

Repost 0
4 janvier 2010 1 04 /01 /janvier /2010 01:15

 voici une recette  d'épices a fair vous même , c'est ma belle mère qui ma transmis le secret de ce mélange
aphrodisiaque ...

-coriandre
-curcuma
-ginseng
-clous de girofle
-raifort
-fève de tonka
-gingembre
-cardamome


a moudre dans  un moulin a café  et utilisée avec parcimonie

 
Repost 0
4 janvier 2010 1 04 /01 /janvier /2010 00:30


IMG 1615

 

 
soupe de lentilles rouges au boulgour

 

-150 Gr de lentilles rouges

-4 C à s de boulgour

-1 Oignon

-2  gousses d'ail

- Tomate fraîche

-1 Litre de bouillon de viande (cube ou)

-1 C à s de menthe sèche

-1 / 2 verre à thé d'huile

-Sel et poivre

-1 Citron sec (Noumi Bassorah)

 

 

Faire rissoler l'oignon et les gousses d'ail Dans l'huile, rajouter le concentré de tomates et la tomate fraîche coupée en dés, rajouter ensuite le bouillon et les lentilles laisse mijoter.

Quelques minutes ensuite rajouter le boulgour salé, poivré, la menthe sèche et le Noumi (citron sec) Pile, laisser cuire 10 à 15 minutes.

Cette tendance à soupe à s'épaissir en refroidissant, rajouter un peu d'eau; Si Vous préférez Une soupe veloutée passez-la au mixeur.

La Servir garnie de quelques feuilles de coriandre.

Repost 0
31 décembre 2009 4 31 /12 /décembre /2009 14:56
Je  voudrais vous souhaiter une bonne et heureuse année, la meilleure possible avec plein de douceurs
et de parfums d'Orient.
Je  vous proposerai pour cette nouvelle année de découvrir avec moi les délices de l'Irak et ses traditions ...
Bonne et heureuse année à vous qui visitez mon blog.CARTE DE VEUX MIMI-copie-1
Repost 0

Présentation

  • : Lahcene Myriam
  • Lahcene Myriam
  • : Femme libre et heureuse de vivre, ma vie est un roman,mes enfants sont mes trésors. j'aime le soleil, la mer, les voyages,la cuisine. Je déteste: les cons, la méchanceté Gratuite, l'abus de pouvoir, la discrimination et les hommes cons !! La cinquantaine, drôle, belle et humaine ! Parfaite quoi !!!
  • Contact

Texte Libre

Recherche